les   Collies   du   Finfond
vous souhaitent la bienvenue sur leurs pages!


Welcome   at   Le   Finfond !


~ Elevage respectueux de Colleys à Poil Court (Smooth) & à Poil Long (Rough) ~
 
 
 
Le Colley blanc
 
Danto Carolier `Instant Replay - 1982
 
Si les panachures blanches, notées PBl.Lim., sont l'une des caractéristiques du Colley, le Colley existe aussi dans une version à grande prédominance blanche, appelée communément "blanche à tête colorée - colour headed white".

Le facteur blanc "piebald" a toujours été présent dans le patrimoine génétique du Colley.
Sur le plan phénotypique, on le repère particulièrement sur l'avant des cuisses où le blanc remonte plus ou moins généreusement.

 

- Ch. Metchley Wonder, DOB 1886 -

Quand 2 chiens porteurs de piebald se rencontrent,... il en résulte des chiots blancs, homozygotes sp/sp.

Cette couleur de robe n'a guère connu d'engouement de ce côté de l'Atlantique, même si ce n'est qu'en 1969 que le standard a été modifié: d'une couleur de robe jusque là "immaterial", il est d'abord passé à "all white to be penalized" pour aujourd'hui être "highly undesirable", "hautement indésirable"!
Ces modifications successives du standard ont eu pour effet de réduire considérablement le pool génétique du Colley, l'interdiction des mariages Poil Long X Poil Court ayant fait le reste en 1993...

 

First Frost of Netiv HaAyit - 2012
- Israeli First Frost of Netiv HaAyit, sable-headed white, DOB 2011 -
 
Un article par Angela Harvey
(élevage Wicani -UK- et juge internationale pour la race)
reprend ces préoccupations sur la réglementation en vigueur de notre côté de l'Atlantique,
également relayées en Italien sur le site Pastore Scozzese.
http://www.pastorescozzese.com/colours/ita/unrecognised.htm

En voici une traduction:

 

"Il y a une controverse ces temps-ci autour des chiots Colleys Poil Long blancs à tête colorée, certains prétendent que ça n'est pas une couleur reconnue et qu'en conséquence le Kennel Club (équivalent de la SCC française, ndlr) ne devrait pas autoriser l'inscription de tels chiots. J'ai un regard différent.

Il y a plusieurs races aujourd'hui dans lesquelles des couleurs non-reconnues ont été introduites ces dernières années. Je veux parler des couleurs qui ne sont pas apparues naturellement dans ces races, ce qui laisserait à penser qu'une autre race a récemment été introduite pour obtenir ces couleurs. On peut comprendre que les autres éleveurs soient inquiets, car il apparaît évident que certaines falsifications aient été pratiquées dans les pedigrees. De tels chiots ne peuvent pas vraiment avoir de réels pedigrees.

Cependant ça n'est pas le cas pour les chiots Colleys Poil Long blancs à tête colorée, en fait la couleur est présente dans la race depuis ses débuts. Les chiots blancs à tête colorée, et les chiots dont la robe présente plus de blanc que ce qui serait considéré comme acceptable en exposition, les fauve-merle aussi, ont des patrons de couleur qui peuvent apparaître naturellement dans les portées issues de certaines combinaisons des 3 couleurs du standard. J'écris spécifiquement à propos des Colleys blancs à tête colorée et des Colleys portant généreusement le facteur blanc. Je n'écris pas à propos des Colleys portant le merle dilué, ce sont des choses entièrement différentes.
Les blancs à tête colorée sont en fait des Colleys dont le corps est majoritairement blanc, mais dont la tête (et souvent quelques taches sur le corps) est de l'une des 3 couleurs reconnues, c'est à dire : fauve, tricolore, bleu merle. De tels Colleys sont parfois nés de parents qui n'ont pas excessivement de blanc eux-mêmes. En Amérique et au Canada cette couleur est reconnue, car certains des chiens importés du Royaume Uni à l'origine étaient de cette couleur, et ces deux pays l'ont suffisamment appréciée/privilégiée pour l'inclure jusqu'ici comme une couleur distincte mais admise.

Par ailleurs, un double-merle est le résultat du mariage de DEUX chiens MERLE. Quand un chiot hérite le gène M de chacun de ses parents, c'est un double-merle. Certains double-merle ont une couleur solide/unie comme la couleur tricolore, car le gène merle est instable, la queue Poly A peut être tronquée sur l'allèle M, faisant croire à un tricolore, c'est ce qu'on appelle le merle-cryptique. De tels chiens peuvent avoir deux allèles merle-cryptique, bien qu'ils soient en réalité des double-merle, ils apparaissent comme des chiens de couleur solide/unie. Seul un test ADN peut détecter de tels Colleys ! Le mariage de deux chiens merle n'est plus autorisé par le Kennel Club anglais même s'il est certain que des merle-crytique existent encore dans le pool génétique, et je suis sure que ces mots pourraient surprendre les propriétaires car ils peuvent n'être pas détectés à l’œil nu sur de nombreuses générations. Comprendre la dilution merle nécessite un livre tout entier ! Les double-merle sont plus communément blancs et souvent porteurs de tares. Certains naissent aveugles et même sans yeux, et ils sont souvent sourds.
LES BLANCS DOUBLE-MERLE NE DOIVENT PAS ETRE CONFONDUS AVEC LES BLANCS A TETE COLOREE. Ces derniers (les blancs à tête colorée) ne naissent pas avec des tares.

On peut comprendre/expliquer que les Colleys blancs à tête colorée puissent apparaître dans le pool génétique d'une très vieille race bergère comme le Colley. Le Colley Poil Long a été sélectionné à partir de chiens utilisés à la garde des moutons sur les collines désolées et les montagnes d'Ecosse, à une époque où il n'y avait pas de routes. Il y avait encore des loups alentours. Certains de ces chiens dormaient et vivaient au milieu du troupeau pour le protéger, et les moutons n'ont généralement pas peur des chiens blancs. Ces chiens étaient acceptés par le troupeau et vivaient avec lui pour le protéger. La tête colorée permettait au berger de distinguer les chiens au milieu des moutons. Selon ce qui est décrit dans les premiers standards de la race.

Standard de race 1910
La couleur & les panachures
sont sans importance, mais à qualités égales, un chien aux panachures élégantes sera préféré. Une couleur TOUTE BLANCHE OU ROUGE « SETTER » est des plus répréhensibles.

Mes commentaires
Comme on peut le voir, le standard de 1910 autorisait presque toutes les couleurs, il trouvait la couleur blanche unie répréhensible pour décourager la production de chiots double-merle cependant la couleur blanche à tête colorée ne correspond pas à un chien 'tout blanc'.


Standard de race 1950
Couleur :
La couleur et les panachures sont sans importance, mais à qualités égales, un chien aux panachures élégantes sera préféré.
Mes Commentaires.
En 1950 toute référence aux chiens « tous blancs » avait été supprimée, probablement parce que les éleveurs à cette époque comprenaient la différence entre blancs double-merle et blancs à tête colorée.


Standard de race 1969
Couleur :
Les 3 couleurs reconnues sont fauve et blanc, tricolore et bleu-merle.
FAUVE : toute nuance allant du doré clair à l'acajou foncé ou sable charbonné. La couleur paille ou crème est hautement indésirable.
TRICOLORE : A dominante noire avec des panachures d'un feu soutenu sur les pattes et sur la tête. Un(e) nuance/reflet rouille sur le poil de couverture est hautement indésirable.
BLEU-MERLE : A dominante claire, bleu argenté, éclaboussé et marbré de noir. Les panachures d'un feu soutenu sont à privilégier, mais leur absence ne devrait pas être considérée comme une faute. Des panachures noires étendues, la couleur gris-ardoise ou des reflets rouille sur le poil de couverture ou le sous-poil sont hautement indésirables.
PANACHURES BLANCHES : Toutes les couleurs citées ci-dessus peuvent porter les panachures blanches typiques du Colley à un degré plus ou moins important. Les panachures suivantes sont à favoriser – Collier blanc, entier ou partiel ; poitrine blanche, pattes et pieds ; extrémité blanche de la queue. Une liste peut être portée sur le museau ou sur le crâne ou sur les deux.
mes commentaires :
Pour la toute première fois, en 1969 les trois couleurs aujourd'hui reconnues sont introduites. Certains ont protesté, m'ont dit que les autres couleurs avaient été pénalisées en exposition, bien avant que cette modification soit apportée, et je devrais dire POURQUOI ?, précédemment le standard de la race disait clairement que « la couleur était sans importance » et pénaliser certains patrons de couleur avant l'introduction des 3 couleurs nouvellement reconnues en 1969 aurait été aller contre le standard de l'ère précédente !

Assez étrangement, nous avons maintenant des personnes qui veulent encore à nouveau modifier le standard, ils veulent empêcher l'élevage de chiens de couleurs « non-reconnues » dans la race, et pour cela certains aimeraient faire plus de modifications. De telles personnes sont souvent mal informées. A mon avis, c'est TRES insensé. Ca ne servira qu'à réduire encore plus le pool génétique. Il y a des choses de loin plus importantes dont on doit s'inquiéter, et débarrasser la race de problèmes plus sérieux, certains qu'on peut trouver dans le « breed watch » du Kennel Club (qui pointe les problèmes à améliorer à l'intérieur des races, ndlr), certainement plus le pool génétique est grand mieux c'est ! Pourquoi interdire l'inscription des chiens en se basant sur la couleur, quand ces couleurs non seulement apparaissent naturellement, mais étaient pour la plupart acceptables dans l'histoire de la race ! Beaucoup de ces Colleys, dont la couleur de robe est décrite comme « couleur non-reconnue » portent des gènes exceptionnellement sains, et à mon avis ces gènes sains sont d'une plus grande importance pour la race. De tels Colleys sont à 100% de pure race, ces couleurs n'ont pas été 'introduites' récemment, ils ne portent pas des risques supplémentaires pour la santé, donc pourquoi les exclure du pool génétique ? Dans les pays régis par la FCI (Fédération Cynologique Internationale ndrl) l'inverse est en train de se passer. Ils sont bien plus ouverts à comprendre le problème des pools génétiques qui vont en s'amenuisant, avec plusieurs pays ayant récemment décidé d'autoriser le mariage fauve à merle, pays où une telle combinaison était précédemment interdite (ce n'est pas le cas de la France en 2018 malheureusement ! ndlr). Dieu merci la FCI a adopté cette ligne de conduite, et ce sera un jour très triste pour le Colley Poil Long, si les éleveurs du Royaume Uni s'arrangent pour persuader notre Kennel Club de limiter plutôt que d'étendre le pool génétique. Je ne suis pas en train de suggérer qu'elles soient ajoutées au standard de la race en tant que nouvelle couleur reconnue... bien que ce serait en réalité une avancée plus raisonnable que de les empêcher complètement d'être produites!

Standard de race actuel (2017)

Couleur
Trois couleurs reconnues : Fauve et blanc, Tricolore et Bleu-Merle.
Fauve : toute nuance allant du doré clair à l'acajou foncé ou fauve charbonné. La couleur paille ou crème est hautement indésirable. Tricolore : A dominante noire avec des panachures d'un feu soutenu sur les pattes et sur la tête. Un(e) nuance/reflet rouille sur le poil de couverture est hautement indésirable. Bleu-Merle : A dominante claire, bleu argenté, éclaboussé et marbré de noir. Les panachures d'un feu soutenu sont à privilégier, mais leur absence ne devrait pas être considérée comme une faute. Des panachures noires étendues, la couleur gris-ardoise ou des reflets rouille sur le poil de couverture ou le sous-poil sont hautement indésirables. Toutes les couleurs citées ci-dessus peuvent porter les panachures blanches typiques du Colley à un degré plus ou moins important. Les panachures suivantes sont à favoriser – Collier blanc, entier ou partiel ; poitrine blanche, pattes et pieds ; extrémité blanche de la queue. Une liste peut être portée sur le museau ou sur le crâne ou sur les deux. Le blanc uni ou le blanc prédominant est hautement indésirable.
Veuillez noter que le blanc prédominant n'est pas en réalité défini comme une couleur non-reconnue... c'est plutôt une couleur indésirable... et ce n'est pas non plus la seule couleur qui soit hautement indésirable!
J'ai récemment lu sur Facebook des commentaires de certains de mes collègues éleveurs, des commentaires qui suggéraient que les Colleys actuellement inscrits avec 'couleurs non-reconnues par le KC' NE devraient PAS reproduire, et ils désignent les Colleys blancs à tête colorée comme étant l'une d'elles. Toutefois le blanc prédominant est techniquement l'une des trois couleurs reconnues, mais avec une faute par rapport au standard, c'est le blanc prédominant (une faute mais pas une couleur non-reconnue)... donc... qui va surveiller (sanctionner ?, ndlr) les éleveurs pour les empêcher de faire reproduire des chiens merle et tricolores présentant des robes aux nuances/reflets rouille, parce ce que celles-ci sont aussi parmi les couleurs indésirables?
Une récente étude menée par le Dr Leigh Anne Clark a révélé que les allèles du système immunitaire du Colley Poil Long, au niveau mondial, manquent gravement de diversité... Voulons-nous vraiment en tant qu'éleveurs ici au Royaume Uni jeter le bébé avec l'eau du bain, en discutant (bataillant, ndlr) à propos de couleurs qui apparaissent naturellement au point d'empêcher les gens de les produire?... et ce faisant, nous sommes en train de discuter de réduire plus encore un pool génétique déjà dangereusement petit ? D'après le « breed watch » du Kennel Club, nous devrions être en train d'essayer d'éliminer des caractères tels que
les petits yeux
les jarrets de vache
les postérieurs faibles
et plus! 
Je ne vois personne ayant la volonté d'exclure du pool génétique les chiens présentant les caractères ci-dessus, et pourtant ces points ont été reportés par les JUGES... de tels chiens sont présentés en exposition et gagnent parfois, et sont certainement utilisés en reproduction ! De tels chiens NE sont PAS sains!
Ici à Wicani, nous avons une chienne enregistrée avec une 'couleur non-reconnue par le KC' elle est fauve-merle, une couleur qui apparaît naturellement quand on fait un mariage fauve avec merle. Un mariage que plusieurs autres pays européens ont récemment été d'accord d'accepter, au vu de la réduction du pool génétique et d'une compréhension plus large de la génétique. Elle s'appelle Wicani The Sherpherdess et elle est belle. Elle n'a pas de petits yeux, en fait ses yeux de taille moyenne sont complètement INDEMNES de toute tare oculaire héréditaire (de tels yeux incroyablement sains sont TRES RARES), elle n'a pas de jarrets de vache elle a de beaux et solides jarrets et en conséquence a des postérieurs solides. Elle a un beau menton (pas une mâchoire étroite) et une dentition correcte en ciseaux. Elle n'est pas affectée de Myélopathie Dégénérative, ni même n'en porte aucun gène. Elle a aussi un agréable tempérament.
Quelle honte que certains éleveurs qui se proclament protecteurs de la race, puissent préférer que Wicani The Shepherdess n'ait jamais reproduit, alors qu'ils font eux-mêmes reproduire des chiens affectés d'AOC (Anomalie de l'Oeil du Colley, ndlr), souvent avec des jarrets de vache et des postérieurs fragiles, et souvent avec des tempéraments nerveux aussi!

Dans la galerie de photos ci-dessous, voici
1) Mme Nadine George (élevage Beulah, ndlr) avec ses Colleys anglais montrant l'existence des Collies d'exposition porteurs du facteur blanc au 20ième siècle, ces chiens figurent en amont des pedigrees de tous les Colleys britanniques!


 

2) notre fauve-merle Wicani The Shepherdess. Oui... elle nous semble fauve et blanche à nous aussi et à notre avis sa couleur correspond à la description qu'en fait le standard de la race, mais elle est génétiquement merle.


 

3) un beau chiot blanc à tête fauve. Heureux et sain, sa faute jugée 'hautement indésirable ' par le standard de la race (seulement depuis 1969), c'est qu'il est à prédominance blanche, autrement il correspond au standard de la race et mieux que beaucoup d'autres!"


 

 
Colleys blancs à tête colorée, Colleys Arlequins, à Poil Court ou à Poil Long,
par bonheur, Outre-Atlantique,
les robes à prédominance blanche sont appréciées,
parfaitement reconnues par le standard...
... et les mariages Rough X Smooth autorisés!!

Pour connaître l'histoire du Colley blanc à tête colorée aux USA, je vous invite à lire le chapitre que lui consacre Gayle Kaye dans son livre, "The Collie in America" et je remercie mon amie Christiane pour me l'avoir fait découvrir:  http://www.chelsea-collies.com/white_collies.pdf
 

 



Créer un site
Créer un site